Pourquoi La Maison de la Vache Qui Rit « rit »

Exposition Artist Toy Makers à la MAison de la Vache Qui Rit

Une exposition évoque les liens étroits entre création artistique, artistes et jouets en bois… Meuh !

Ce vendredi 12 octobre 2012, était inaugurée à la Maison de la Vache qui Rit l’exposition « Artist Toy Makers ». Le fait déclencheur de la manifestation est un clin d’oeil à l’illustrateur pour enfants Benjamin Rabier qui illustra la première boîte de l’illustre fromage à portions en 1921, mais l’exposition déborde largement sur une évocation large du l’univers du « jouet d’artiste », avec objets (des jouets, donc), dessins, affiches et peintures.

Car les liens sont plus nombreux qu’on le croit généralement entre illustrateurs pour enfants, artistes et « jouets », surtout « jouets en bois » d’ailleurs. Il y eut notamment, en père fondateur de cette exposition, l’illustrateur et inventeur pour enfants André Hellé, dont l’Arche de Noé et ses 24 animaux en bois date de 1911. Ses contemporains étaient bien sûr Benjamin Rabier, qui tirait le dessin de ses animaux en bois directement de ses albums pour enfants, et Emmanuel Poiré plus connu sous le nom de Caran d’Ache, qui se lança lui dans la production d’animaux en bois, notamment de chiens, dès 1903. Plus tardivement, après la première guerre, Marius Rossillon, dit O’Galop, dessina le Bibendum Michelin mais aussi quelques animaux articulés aux formes sympathiques. Il y eut l’affichiste Raymond Savignac dont le génial Père Noël ne fut jamais produit mais existe dans cette exposition sous forme de prototype.

A partir de 1990, c’est surtout l’entreprise Vilac qui reprend ce flambeau, en faisant éditer certains jouets d’Alexandre Calder, artiste ludique par excellence, mais aussi Hervé Di Rosa, Keith Haring ou Yoshitomo Nara.

L’exposition nous plonge finalement dans le fil d’Ariane de l’histoire du jouet d’artiste, qui commence par être un jouet d’illustrateur pour enfant, l’ancêtre du jouet « à licence », puis un jouet fait par un artiste pour amuser des enfants (Garcia Torres, Calder), puis la réflexion d’un artiste en vue d’une production pour un fabricant de jouet (Di Rosa, Haring, Nara). Finalement on s’amuse, car la fonction dévolue à l’artiste dans notre société est de libérer la parole, et on attend de lui et de sa liberté un regard sur le jouet et le fait de jouer. On retiendra ce yoyo « à la manière » d’Andy Warhol » signé du signe « $ » et ce « bébé à bascule » signé Keith Haring, ou encore cette poupée « artoys », merveilleuse, signée Jean-Charles de Castelbajac.

Une exposition à voir d’urgence avec, bien entendu, ses yeux d’enfants.

La Maison de la Vache qui Rit est à Lons le Saunier (Jura, 39)

La Maison de la Vache qui Rit est à Lons le Saunier (Jura, 39)

Exposition du 13 octobre 2012 au 23 juin 2013.

Maison de la Vache qui Rit –  25 rue Richebourg – 39000 Lons le Saunier

Le site de la Maison de la Vache qui Rit

Le blog des amis d’André Hellé

L’exposition André Hellé au Musée du Jouet de Poissy

Publicités